Contactez-nous 01 42 57 61 20 / 06 20 92 56 34     Suivez-nous

  /  Formations   /  

Les bonnes pratiques professionnelles : se les approprier et valoriser le travail fait au sein de l’institution

3 jours
Public

Tous les professionnels du champ social, médico-social

Les bonnes pratiques professionnelles : se les approprier et valoriser le travail fait au sein de l’institution

Objectifs

  • S’approprier le guide de l’ANAESM sur les « recommandations des bonnes pratiques professionnelles au sein de la protection de l’enfance »
  • Appréhender les fondements, les enjeux et les effets attendus des recommandations des bonnes pratiques professionnelles
  • Repérer les points de vigilance et penser leur gestion dans les pratiques professionnelles
  • Penser la mise en œuvre au sein de l’institution
  • Valoriser les outils existants et penser de nouvelles approches sur les thèmes
  • Rédiger un tableau, point d’étape sur les différentes thématiques

Méthode

  • Apports théoriques
  • Vignettes cliniques, illustrations des bonnes pratiques
  • Echange autour de situations pratiques et des expériences des participants
  • Exercices issus du théâtre, jeux et mises en situation

Intervenant

Cette formation est co-animée par un psychologue clinicien et un comédien médiateur

Le contenu de cette formation

Les fondements de l’ANAESM sur le thème de la bientraitance

  • Les notions qui l’entourent
  • Winnicott : l’impact de l’environnement sur le développement humain : holding, handing. De la déprivation à l’empiètement
  • Rogers : une approche centrée sur la personne, le concept de la non-directivité
  • Ricoeur : le triangle éthique : pôle JE (j’ai une vie bonne), pôle IL (dans des institutions justes), pôle TU (avec et pour autrui
  • Les principes de bientraitance

Les points cardinaux des bonnes pratiques

  • Une exigence éthique qui implique le respect de la personne, son parcours de vie, sa dignité et singularité
  • Des modalités de relations exigeantes entre les professionnels et personnes accueillies
  • La valorisation, attention et écoute de l’expression des jeunes accueillis
  • La conciliation entre la vie en collectivités et la personnalisation de l’accueil et de l’accompagnement. La singularité implique une adaptation à chaque situation donnée.

Les recommandations des bonnes pratiques dans le cadre de la protection de l’enfance

  • La prévention des risques : prise en compte des questions de santé, de la prévention
  • Les conduites violentes : prévention et réponses
  • Les relations avec les familles et les proches
  • Le partenariat entre les différents professionnels et le partage de l’information à caractère secret

La mise en œuvre au sein de l’institution

  • Les bonnes pratiques au quotidien : l’organisation qui rythme la vie quotidienne, les temps de vie. Les interactions entre les professionnels et les jeunes…
  • Le repérage des outils à disposition de l’équipe qui permettent de penser ses actions (synthèses, analyse de pratique, évaluation interne, évaluation externe, le projet de service, le projet individualisé des jeunes
  • Le repérage des temps où les besoins singuliers des jeunes ne sont pas reconnus ou respectés

La synthèse des bonnes pratiques professionnelles au sein de l’institution

  • Le tableau récapitulatif