Contactez-nous 01 42 57 61 20 / 06 20 92 56 34     Suivez-nous

  /  Formations   /   ,  

Le « savoir habiter » et les questions de l’accompagnement vers le logement

2 jours
Public

Tout professionnel du champ social et médico-social

Le « savoir habiter » et les questions de l’accompagnement vers le logement

 

Objectifs

  • Penser la place des professionnels et leurs possibilités d’action
  • Acquérir des outils d’évaluation permettant d’établir des orientations
  • Appréhender les questions des politiques urbaines et sociales
  • Identifier l’impact de la précarité sur les attitudes et les comportements des personnes accompagnées

Méthode

  • Apports théoriques
  • Mises en situations
  • Échanges avec les participants

Évaluations

Mises en situations et tests

 

Contenu de cette formation

a – La question des politiques urbaines et des politiques sociales

  • Les problématiques des politiques urbaines face à la destruction/ désuétude des quartiers
  • Quartiers délaissés, habitants isolés
  • Les politiques sociales face à la pénurie de logement (hôtel social, parc social décentrés des centres villes, taille des logement face aux nombres d’habitants…)
  • Les difficultés des travailleurs sociaux liées à l’accompagnement social au logement

b – Le « savoir habiter »

  • Pouvoir louer : définir capacités administratives et financières pour pouvoir louer
  • Savoir louer : évaluer les capacités financières pour pouvoir louer
  • Savoir s’intégrer au logement :capacité pratique et psychologique à utiliser et entretenir son logement, se l’approprier
  • Evaluer, à termes, les besoins en accompagnement social
  • Manier les outils d’évaluations et d’entretiens

c – Qu’est ce que « vivre » dans un logement ?

  • Maîtriser les interactions sociales, techniques, symboliques, économiques.
  • « Avoir une place à soi », espace des 3 scènes (Intime, privée, publique)
  • Notions de territoire : lieu, croyance, rituels, animaux, voisins, valeurs, identité…

d – Les questions du relogement

  • Rupture des liens sociaux
  • Problème d’appropriation des lieux « éphémères » ou « non choisis »
  • Entre « peste et choléra »

e – Questionner la réhabilitation et l’auto-réhabilitation

  • Entre détérioration du quartier et maintien « décent » d’un chez-soi
  • Implication des familles dans les réhabilitation de leur quartier/logement : un pas vers l’auto-réhabilitation
  • Les projets d’auto-réhabilitation : communauté, apprentissages et amélioration