/  Formations   /  

Syndrome de Diogène et les TAC : Troubles d’Accumulations Compulsives (Syllogomanie) : comprendre pour intervenir

2 jours
Public

Toutes les personnes travaillant dans le champ du social et médico-social

Syndrome de Diogène et les TAC : Troubles d’Accumulations Compulsives (Syllogomanie) : comprendre pour intervenir

Sortir des impasses

En tant qu’accompagnant nous sommes souvent confrontés à la souffrance psychique des personnes que nous accompagnons, dont une des formes les plus singulières et déconcertante est le syndrome de Diogène ou les Troubles d’Accumulations Compulsives, engendrant l’incurie dans l’habitat.

Nous pouvons alors se sentir pris à dépourvu, comment communiquer avec eux ? Comment agir sur les modalités d’accompagnement pour résoudre une problématique qui met en danger la personne elle-même ? Qui occasionne également des perturbations et une insécurité de voisinage.

L’enjeu de cette formation est de comprendre ce syndrome et ces troubles, afin de savoir s’entourer pour mieux agir, tout en préservant le lien avec la personne que nous accompagnons, en ayant une communication et posture adaptées.

 

Objectifs

  • Démystifier le syndrome de Diogène et les TAC ou Syllogomanie
  • Comprendre les pathologies sous-jacentes
  • Comprendre la symptomatologie des troubles (causes, expression, singularités)
  • Communiquer avec la personne concernée
  • Agir tout en préservant le lien
  • Interagir avec les tiers professionnels (famille, auxiliaire de vie, psychiatre etc.)
  • Mobiliser les partenaires autour de la situation.

Méthode

  • Apports théoriques
  • Échanges autour de situations pratiques et des expériences des participants

Intervenant

Formateur du champ de la grande précarité

Évaluations

Quiz

 

Contenu de cette formation

a – Syndrome de Diogène : savoir le reconnaître, le comprendre

  • Définition, syndrome de Diogène, Syllogomanie (ou TAC), Incurie et autres troubles du comportement caractéristiques et critères
  • Prévalence, données épidémiologiques, qui est concerné ?
  • Les facteurs responsables du déclenchement d’un processus pathologique
  • La reconnaissance du syndrome de Diogène et du TAC ou Syllogomanie

b – Comprendre le symptôme

  • L’approche médicale, l’approche de la personnalité,
  • D’un choix de vie, à une approche psychopathologique
  • Une pathologie du lien, une résurgence traumatique,
  • Un deuil impossible
  • Troubles du lien social (isolement)

c – Modalités d’intervention, prise en charge et éthique

  • L’établissement d’une stratégie d’accompagnement : prise en charge, libertés fondamentales, légitimité de l’intervention (mise en sécurité)
  • Les risques et conséquences, du domicile à l’environnement immédiat
  • Lorsque la pathologie est avérée
  • Le danger d’une modification brutale d’un mode de vie
  • Comment préserver le lien et / ou en créer ?

d – Les modalités de prise en charge en externe

Travailler en pluridisciplinarité : mobilisation des partenaires (CMP, hôpitaux spécialisés -BROCA-, mairie, département, service de santé…)

  • Rester humble limite de la prise en charge
  • Des exemples de proposition d’intervention (Toulouse…) et des entreprises spécialisées avec des auxiliaires de vie formées (ex : Personeos)