Notre revue de presse du social et médico-social #10 du 15/11 au 30/11

Découvrez notre revue de presse du secteur social et médico-social : des articles, des histoires, des reportages et des podcasts qui nous ont intéressé, touché et que nous voulons partager avec vous.


1. 18 novembre : Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l’école

Le chef de l’État a annoncé le lancement d’une application pour dénoncer les faits de harcèlement scolaire, ainsi que l’expérimentation d’une formation aux réseaux sociaux et un renforcement législatif du contrôle parental. (France Bleu, 18/11/2021)


2. Mobilisation des professionnels de la psychiatrie

Le 18 novembre, les psychologues, psychiatres et autres salariés du secteur se sont mobilisés devant le ministère des Solidarités et de la Santé suite à l’Appel de la Convention Nationale du 25 septembre 2021 pour la défense du médico-social, de la psychiatrie et de l’accès aux soins pour tous. « La politique mise en œuvre par le gouvernement, non seulement ne répond en rien aux besoins vitaux du service public de santé, mais plus encore, a pour résultat et pour finalité, la fermeture de nos établissements de soins. Ceux-ci sont remplacés par des plateformes, des équipes mobiles, ou pas remplacés du tout. Des milliers de lits d’hôpitaux sont régulièrement supprimés, (5700 en 2020 en pleine pandémie), quand ce ne sont pas des services et des hôpitaux entiers qui sont fermés ».


3. Culture : l’exposition « Fragile » à Genève

« Fragile » est une jolie exposition photographique à voir chez nos amis suisses, à Genève. Derrière ses grands portraits, l’artiste Pierre Alain Balmer veut rappeler à tous que la précarité se décline en de multiples visages. Des récits de vie poignants se dessinent derrière les expressions humaines et les objets photographiés en 2018 dans les rues de Genève. L’exposition est à voir Exposition à voir à l’Espace de quartier Sécheron, rue Anne-Torcapel 2, Genève, jusqu’au 18 décembre. (Le Temps, 21/11/2021)


4. Interview de Daniel Verba sur les faits religieux dans les champs du social et médico-social

Daniel Verba, sociologue à l’Université Paris 13 et chercheur à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux contemporains (IRIS), est l’auteur, entre autre, de l’« Anthropologie des faits religieux dans l’intervention sociale », paru en 2019 aux éditions IES. Il était interviewé le 26/11 par Thierry Lamote, maître de conférences en psychologie, directeur du Centre d’Etude des Radicalisations et de leurs Traitements (CERT) à l’Université de Paris. Retrouvez le replay de l’interview sur notre Média : interview replay


5. Téléfilm « M’abandonne pas » sur TF1

Synopsis : « Comment fait-on pour se construire quand on est sans cesse déraciné ? Achille, 13 ans, en fait l’amère expérience. Après dix ans de bonheur, le jeune garçon doit quitter sa famille d’accueil pour vivre avec des inconnus, alors que sa mère réclame ardemment son retour auprès d’elle. Romain, l’éducateur qui le suit, va se battre pour protéger Achille et lui offrir une chance de surmonter de nouvelles et douloureuses épreuves. » (Lien vers le site de l’événement)


7. Le combat des « enfants » de l’aide sociale à l’enfance pour faire changer le système

Deux jeunes hommes, sortis l’un et l’autre des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE), dont ils ont expérimenté, pendant des années, la dureté des lieux de prise en charge. Lyes Louffok, 27 ans, et Gautier Arnaud-Melchiorre, 26 ans, puisent chacun dans leur expérience leur envie de faire évoluer le système actuel de la protection de l’enfance, régulièrement sous les feux des projecteurs en raison de ses nombreux dysfonctionnements. Ils s’élèvent, notamment, contre le sacro-saint maintien du lien avec le milieu familial, y compris quand celui-ci est maltraitant. (Le Monde, 19/11/2021).

Cet article pourrait vous intéresser


8. En 2020, un Français sur dix bénéficiaire de l’aide alimentaire, selon le Secours catholique

L’an dernier, 5 à 7 millions de personnes ont dû recourir à l’aide  alimentaire. Soit 10 % de la population française, pointe le rapport du Secours catholique « Etat de la pauvreté en France », rendu public le 18 novembre. La crise sanitaire a agi comme révélateur des pauvretés déjà installées. Les jeunes, les foyers monoparentaux et les personnes seules ont été particulièrement touchés. (ASH, 18/11/2021).


9. 1,6 million de pauvres absents des statistiques, c’est maintenant officiel

Alors que le taux d’emploi direct des travailleurs handicapés est resté stable en 2019, à 3,5% de l’effectif des entreprises et établissements concernés. Aujourd’hui, moins d’un quart des Après plusieurs années d’attente, l’Insee a enfin publié une estimation du nombre de personnes pauvres qui échappent à ses statistiques publiées chaque année. Officiellement, elles sont donc 1,6 million si on utilise le seuil situé à 60 % du niveau de vie médian. (Centre d’observation de la société, 28/11/2021)

Quelle est votre réaction ?
Étonnant
0
Intéressant
1
J'adore
1
J'aime
2
Je n'aime pas
0
Vous souhaitez commenter cet article ? Cliquez-ici

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée, il s'agit simplement de lutter contre le spam :)

← Revenir en haut