Contactez-nous 01 42 57 61 20 / 06 20 92 56 34     Suivez-nous

  /  Formations   /   ,  

Ethique et déontologie dans le soin

2 jours
Public

Tous les professionnels du champ social, médico-social

Ethique et déontologie dans le soin

Objectifs

  • Appréhender les fondements, les enjeux des « bonnes pratiques professionnelles » dans un contexte de soi
  • Définir les différentes notions d’éthique, de déontologie, d’empathie, de lien.
  • Identifier les enjeux relationnels soignant-soigné et comprendre sa place de soignant
  • Avoir des repères sur l’état et les répercussions psychologiques des patients, dues aux soins et/ou à l’hospitalisation (isolement, hospitalisme, ignorance, ennui…
  • Penser la place du corps (l’intimité, la perte des capacités, la normalité, la pathologie…)
  • Appréhender le travail avec les familles, l’entourage

Méthode

  • Apports théoriques
  • Échanges autour de situations pratiques et des expériences des participants
  • Vignettes cliniques
  • Mises en situation, exercices issus du théâtre

Intervenant

Cette formation est animée par des professionnels intervenant auprès des publics

Le contenu de cette formation

 Ethique et déontologie du soin

  • La complexité de l’agencement et de l’imbrication des cadres et des lois : De l’état à l’institution, jusqu’à l’exercice de ses fonctions (contraintes horaires, législation des traitements, règles d’hygiène, droits des patients…)
  • Les paradoxes de l’empathie (quelles sont les différences de bientraitance, sympathie, sollicitude, compassion, rejet, dégoût, désintérêt) : pourquoi le travail autour de la posture est-il primordial ?
  • Le travail « hors cadre » et informel, une place vitale ?

Qu’est ce qu’être « soignant »

  • Le travail en équipe, les « bonnes pratiques » collective et la force du groupe, un appui pour tous
  • Les relations de service et les enjeux du « care ». L’importance du soignant d’être lui-même dans la relation, l’implication du « chaque-un »
  • Que signifie être « professionnel », les résonances et limites avec le champ personnel.

Travail autour du corps soigné

  • La place de l’intime dans le soin et au sein de l’institution. Protéger et accompagner les souhaits des patients
  • Le corps comme interface de communication : les interactions du « moi peau » (être désincarné ou absent à soi-même)
  • L’image de soi et la confiance de chair (comment s’habiter, se réconcilier, s’habituer à sa nouvelle image)

Travailler avec le patient et son entourage

  • La famille et son système sociométrique
  • L’isolement et la solitude dans la maladie. Comment accompagner le manque ?
  • Le positionnement en tant que tiers dans la relation patient-entourage.

SUPPORTS THEORIQUES

  • D.Winnicott
  • D.Lebreton
  • G.Canguilhem
  • P.Ricoeur
  • C.Juliens
  • E.Goffman
  • P.Ancet
  • D.Anzieu
  • M.Foucault