La connaissance des publics et des dispositifs
3 jours
En intra
Nous contacter

La connaissance des publics et des dispositifs

Option 1 : Protection de l’enfance

Objectifs de la formation

  • Mieux connaître l’histoire de la protection de l’enfance
  • Appréhender les enjeux de la protection de l’enfance
  • Identifier les différents acteurs, les institutions, les mesures judiciaires
  • Penser ensemble les déclinaisons des enjeux de la protection de l’enfance
  • Appréhender la place et le rôle des professionnels

Contenu

A. L’organisation de la protection de l’enfance

  • Un regard sur la protection de l’enfance au fil du temps
  • L’approche législative 2002 – 2007, et loi de 2016
  • Les instances : ASE, le rôle du Conseil Départemental
  • Les acteurs judiciaires, les institutions
  • Les réponses judiciaires à la délinquance des mineurs

B. La déclinaison des enjeux de la protection de l’enfance au sein des structures

La protection, l’accompagnement à grandir, l’autonomie, la responsabilisation

C. La place et le rôle des familles

  • Quelles sont les familles concernées ?
  • Que signifie d’être parent d’un enfant placé ?
  • Peut-on s’extraire en tant que professionnel des jugements de valeur ?

D. La conduite d’entretien

  • Les entretiens duels : travailleur social et l’enfant/jeune accompagné
  • Les entretiens et réunion avec les équipes d’enfants/jeunes
  • Les entretiens avec les familles

Option 2 : Handicap

Objectifs de la formation

  • Comprendre la notion du handicap au regard de la loi
  • Appréhender les différents types de handicap et leurs spécificités
  • Penser l’orientation des personnes au sein des structures
  • Faciliter la prise de recul face aux situations rencontrées, la résonance personnelle / professionnelle
  • Appréhender la place et le rôle des professionnels

Contenu

A. La notion de handicap, une notion toute récente…

  • Le handicap, notions et définitions : définition de l’OMS – Les différents handicaps et leurs symptômes (physique, mental, acquis, sensoriel, polyhandicap)
  • L’orientation des personnes en situation de handicap au sein des structures : MDPH, lieux de ressources, institutions…
  • Les relations personnes en situation de handicap / personne accueillie / familles / professionnels
  • La partage de l’information, des observations, la transmission orale et écrite

B. La déclinaison des enjeux de l’accompagnement des personnes en situation de handicap

  • Le prendre soin, l’autonomie et l’inclusion
  • L’attachement, les relations affectives, amoureuses et la sexualité
  • Le handicap à l’épreuve du vieillissement
  • Le handicap et l’interculturalité

C. La place et le rôle des familles

  • Quelles sont les familles concernées ?
  • Que signifie d’être parent d’un enfant en situation de handicap ?
  • Peut-on s’extraire en tant que professionnel des jugements de valeur ?

D. La conduite d’entretien

  • Les entretiens duels : travailleur social et l’enfant/jeune accompagné
  • Les entretiens et réunion avec les équipes d’enfants/jeunes
  • Les entretiens avec les familles

Option 3 : Grande précarité

Objectifs de la formation

La grande précarité, pour un accompagnement ajusté

  • Appréhender les causes de la grande précarité pour mieux comprendre les situations des personnes
  • Repérer l’impact de la précarité sur les attitudes et les comportements des personnes
  • Penser l’accompagnement, ses spécificités et ses limites
  • Identifier les entretiens possibles, dans quelles conditions ? Dans quel objectifs ?

La pluridisciplinaire nécessaire

  • Encourager le travail en équipe, en réseau, identifier les partenaires
  • Inscrire son action dans un projet collectif
  • Identifier les outils et les temps de transmission de l’information
  • Surmonter les inéluctables difficultés relationnelles qui parfois deviennent problématiques
  • Interroger les liens avec ses collèges, dont sa hiérarchie

Contenu

A. La précarité, approche psycho-sociale

  • Le contexte familial
  • Le contexte social
  • Un faisceau d’évènement et de rupture

B. Les attitudes et les comportements : impact de la grande précarité

  • Les représentations, les ressentis, les comportements et les craintes des personnes accueillies
  • Les professionnels face à la grande précarité, les éprouvés, les ressentis
  • Le temps de la relation de confiance
  • L’urgence est-elle une urgence ? La prise de recul

C. Les différents types d’accompagnement

  • Dans quels objectifs ? Les objectifs atteignables
  • Selon quelles modalités, quelles conditions ?
  • Quelle contractualisation possible ?
  • Le temps, le rythme, le lieu

D. La conduite d’entretien

  • Les entretiens duels : travailleur social et l’enfant/jeune accompagné

Pré-requis : Avoir suivi tous les modules de la formation préparatoire à la certification. 

I – EXERCICES 

  • Exercice 1 : QCM (50%)  

À la fin de chaque module, le stagiaire doit répondre à un questionnaire à choix multiple permettant de vérifier l’intégration des contenus théoriques de la formation. 

– Module 1 : 15 questions – Le QCM du module 1 varie selon l’option choisie (Protection de l’enfance, Handicap ou Grande Précarité). 

– Module 2 : 15 questions 

– Module 3 : 6 questions

  Notation : Un minimum de 18 points sur 36 pour l’ensemble des QCM des modules 1, 2 et 3 est nécessaire à leur validation.   

  • Exercice 2 : Mise en situation

– Relation d’aide (25%) –  Au cours du module 2, le formateur propose au stagiaire une mise en situation nécessitant la mise en pratique des connaissances théoriques dispensées au début du module. 

Notation : L’exercice est évalué par le formateur du module 2 selon une grille de critères prédéfinis (/20 points). Un minimum de 10 points sur 20 est nécessaire à sa validation.   

  • Exercice 3 : Mise en situation

– Gestion de crise (25%) –  Au cours du module 3, le formateur propose au stagiaire une mise en situation nécessitant la mise en pratique des connaissances théoriques dispensées lors des modules 2 et 3. 

Notation : L’exercice est évalué par le formateur du module 3 selon une grille de critères prédéfinis (/20 points). Un minimum de 10 points sur 20 est nécessaire à sa validation.   

II – VALIDATION DE LA CERTIFICATION

Pour valider le parcours de formation, le stagiaire doit donc obtenir au moins la moitié des points à chaque exercice (pas de compensation possible entre les exercices).   

Public

Professionnels du champ social et médico-social non diplômés
Pré-requis : Pas de pré-requis pour cette formation
Si vous êtes en situation de handicap, indiquez-nous vos besoins lors de l’inscription

Méthode

  • Temps théoriques 
  • Mise en situations,
  • Analyse de situations apportées par les stagiaires

Intervenants

Formateurs intervenant dans le champ de la protection de l’enfance, du handicap, de la précarité.