Contactez-nous 01 42 57 61 20 / 06 20 92 56 34     Suivez-nous

Vie affective, amoureuse et sexuelle de la personne handicapée mentale et la question du désir d’être parent

3 jours
Public

Tous les professionnels du champ social, médico-social

Vie affective, amoureuse et sexuelle de la personne handicapée mentale  et la question du désir d’être parent

OBJECTIFS

  • Parfaire ses savoirs sur le développement émotionnel et sexuel de la personne
  • S’interroger sur les questions posées par des personnes handicapées mentales concernant leur vie affective, amoureuse et sexuelle
  • S’interroger sur le désir de parentalité des personnes déficientes mentales, comment les accompagner
  • Analyser les représentations conscientes et inconscientes des travailleurs sociaux dans le champ du handicap sur la sexualité et le désir d’être parent des personnes qu’ils accompagnent
  • Réfléchir sur l’impact des représentations parentales sur la vie affective, amoureuse et sexuelle de leur adulte handicapé
  • Réfléchir et analyser ce qu’il est possible de faire dans ses pratiques, dans son institution pour répondre aux aspirations et aux droits individuels dans le respect de l’esprit de la loi 2005

Méthode

  • Apports théoriques
  • Témoignages vidéo de personnes déficientes mentales
  • Vignettes cliniques
  • Travail d’analyse des situations apportées par les participants

Intervenant

Cette formation est animée par un psychologue clinicien

 

CONTENU DE LA FORMATION

Le handicap et la sexualité à travers l’histoire

  • Le refus d’hier
  • Le refus contemporain
  • Aujourd’hui le combat pour la reconnaissance de droit

Le développement psycho-affectif de l’enfant à l’adulte et sa sexualité

  • Les différents stades selon Freud : oral, anal, phallique. L’intégration de la psyché soma
  • L’importance du complexe d’Oedipe dans la construction psychique de l’individu
  • De la période de latence à la puberté et l’adolescenceDes limites indispensables : pudeur, intimité et respect du jardin secret
  • L’identité sexuelle : hétérosexuel ou homosexuel

Au nom du bien pour la personne handicapée : de l’empiètement au continuum incestueux

  • La représentation parentale de la vie affective et sexuelle de leur enfant devenu adulte
  • Les représentations des professionnels à l’égard de la vie affective et sexuelle des personnes qu’ils accompagnent : entre les présupposés idéologiques et leurs attitudes au quotidien
  • Les représentations des conduites sexuelles selon le chercheur en sciences sociales Giami : L’ange et la Bête

Handicap et sexualité au quotidien dans les institutions

  • Les comportements sexuels repérables : rôle et fonction des gros mots et injures (les 3 registres du langage), masturbation, embrassades narcissiques, caresses buccogénitales, touche-pipi

Les comportements névrotiques (hystérie, obsessionnel, dépression…) d’une sexualité empêchée trop souvent attribués au handicap lui-même.

Vie affective et sexuelle au sein de l’institution

  • Les institutions permettent-elles de répondre aux aspirations affectives et sexuelles des personnes handicapées et cela malgré l’esprit de la loi de 2005 ?
  • Quels types d’accompagnement pourrions-nous mettre en œuvre pour favoriser l’autonomie et la capacité des personnes accompagnées à vivre leurs émotions et désirs ?
  • Proposition d’outils pour aborder la sexualité dans les institutions (groupe de parole, programme d’éducation affective sexuelle…)
  • Présentation de méthode élaborée et mise en place dans nombre d’institutions, notamment en Belgique.

Désir d’enfants chez les personnes déficientes mentales légères

  • Entendre et accompagner ce désir dans sa réalisation ou son renoncement
  • Présentation de projets de structures d’accompagnement à la parentalisation

Cette formation a été pour moi “perturbateur de sens”, et en cela très enrichissante. Les réflexions menées ne sont pas restées sans effet dans nos pratiques au quotidien.

Amandine
Chef de service d'un foyer d'hébergement